La Bibliothèque de Minuit

« La Bibliothèque de Minuit » est un beau roman de l’écrivain anglais Matt Haig, paru aux éditions Mazarine en janvier 2022, où vous ferez connaissance d’une jeune femme désespérée à qui on offre la possibilité de choisir une vie meilleure via le dispositif d’une mystérieuse bibliothèque. Sur le thème du « What if », l’auteur nous incite à réfléchir au sens que l’on veut donner à sa vie et à l’importance de nos choix.

De nombreux livres à découvrir comme autant de vies possibles

La bibliothèque de minuit de Matt Haig - éditions Mazarine
La Bibliothèque de Minuit de Matt Haig © éditions Mazarine - Illustration d'Hélène Crochemore

Une jeune femme déprimée

Nora Seeds est une jeune femme célibataire d’une trentaine d’années qui conçoit son existence comme un ratage total, une suite d’échecs aussi bien sur le plan personnel que dans le domaine professionnel. Elle n’a ni mari ni enfant et vient de perdre son emploi. De plus, ses relations avec son frère ne sont pas bonnes et sa meilleure amie est partie vivre très loin d’elle, en Australie.

Elle est donc très déprimée et la mort soudaine de son chat est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Elle décide donc d’ingurgiter des médicaments pour en finir, pour oublier à jamais son chagrin et son désespoir. Mais…

La Bibliothèque de Minuit

Mais bizarrement, au lieu de mourir, Nora se retrouve dans une mystérieuse bibliothèque, où une femme (qui ressemble à son ancienne bibliothécaire scolaire) lui propose de choisir un livre qui la conduirait vers une autre vie, une vie qu’elle pourrait échanger avec la sienne. Un choix non irrémédiable puisqu’elle pourra toujours ouvrir un autre livre, une autre vie, si l’essai ne se révélait pas concluant.

Chaque livre présent sur les rayonnages de cette bibliothèque lui permettrait ainsi de vivre des vies qu’elle aurait pu avoir si elle avait effectué d’autres choix.

Une seconde chance lui est donc offerte et même davantage, puisque que les livres de la bibliothèque sont nombreux et par conséquent, les vies « parallèles » de Nora, également.

A chaque fois que Nora choisit un livre, elle se trouve donc propulsée dans cette autre vie qui aurait pu être la sienne et qui pourrait le devenir pour toujours.

Peu à peu, la jeune femme se laisse prendre au jeu. Cette nouvelle vie aurait peut-être aussi le pouvoir d’effacer ses regrets et ses remords, qui sait ?…

Philosophie et choix de vie

Même si ce n’est un pas un roman de science-fiction, le thème du « What If » (Et si…) parfois utilisé par les auteurs du genre (lorsqu’ils évoquent les univers parallèles), est au coeur du récit.

Et si Nora avait pris telle décision au lieu de telle autre, est-ce que sa vie aurait été meilleure ? Et si elle avait choisi de poursuivre la natation, une activité dans laquelle elle excellait, quel avenir aurait été le sien ? Et si elle avait accepté de se marier avec Dan, son ex-copain, et d’ouvrir un pub avec lui, est-ce qu’elle aurait été plus heureuse ?…

« Toute vie se compose de millions et de millions de décisions. Certaines grandes, d’autres petites. Mais chaque fois qu’une décision est prise au détriment d’une autre, les issues diffèrent. » (Matt Haig)

C’est un roman qui m’en a rappelé un autre au thème semblable : « Replay » de Ken Grimwood. Pourtant, dans « La bibliothèque de Minuit », Nora n’est pas obligée de revivre une vie entière et possède la liberté de choisir sa vie potentielle et (plus ou moins), celle de la quitter quand elle le désire, ce qui n’était pas le cas pour Jeff, le personnage principal de « Replay ».

L’écrivain distille aussi tout au long du roman des remarques d’une certaine profondeur philosophique qui nous incitent parfois à réfléchir sur notre propre vie. Mais il ne nous fait pas la morale et son roman n’est pas un ouvrage de philosophie pour autant (même si Nora en est fan). Insidieusement, progressivement, Matt Haig sait nous remonter le moral en même temps que celui de son personnage féminin ! 

« Peut-être qu’il n’y avait pas de vie parfaite pour elle, mais quelque part, assurément, il y avait une vie qui valait la peine d’être vécue. » (Matt Haig)

Mon avis

C’est un très beau roman que je conseille à tous.  🙂

Certes, il débute par un évènement dramatique mais il s’avère cependant graduellement optimiste, comme si la quête de Nora l’amenait à passer progressivement des territoires de l’obscurité à ceux de la lumière.

Je pense aussi que chacun jugera ce roman en fonction du parcours de sa propre vie parce qu’il nous pousse presque à réfléchir à nos choix personnels, ce qui peut nous perturber et inciter à nous remettre en question.

De plus…

J’avais déjà aimé « How to stop time » du même auteur qui abordait déjà le thème du temps qui passe impactant l’être humain soumis (ou non) à sa puissance.

Avec « La Bibliothèque de Minuit », Matt Haig a réussi à me captiver à nouveau, grâce à ce parcours fantasmagorique d’un personnage féminin paumé mais néanmoins attachant, qui se voit propulsé dans un monde fantastique auquel j’aurais presque aimé avoir accès…

J’ajouterai que cela fut un plaisir de découvrir la couverture de l’ouvrage, de contempler l’illustration de la belle bibliothèque aux vives couleurs, même si on apprend dans le roman que les livres mis à disposition de Nora dans la Bibliothèque de Minuit ont tous (ou presque) une couverture aux diverses nuances de vert (d’où le choix de la photo ou plutôt de mon photomontage d’en-tête d’article). 

En même temps….

Ce roman est aussi semblable à un conte allégorique soulignant la puissance de l’imaginaire, le pouvoir de l’oeuvre littéraire qui nous amène presque à vivre, le temps de la lecture, une vie qui n’est pas la nôtre, une échappatoire qui nous offre la possibilité de rencontrer des personnages et des mondes d’autres rivages

4 réflexions au sujet de “La Bibliothèque de Minuit”

    • Oui, ce roman en vaut la peine et d’ailleurs, je ne suis pas la seule à le penser car ce livre ferait partie des meilleures ventes en Angleterre, aux Etats-Unis et en Allemagne 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Pinterest
Pinterest
fb-share-icon
Instagram