L’Empire des chats – Un quantum de colère

 « L’Empire des chats, un quantum de colère » est un roman profondément original de Jonathan Gillot, paru aux éditions Le Pythagore en 2020. L’écrivain français nous propose le récit d’une invasion extraterrestre hors norme. Une histoire qui met en avant la place prédominante affectée à nos amis les chats dans un contexte dystopique.

Empire des chats-Jonathan Gillot- Edition Le Pythagore

Dystopie pour les amoureux des chats ou ceux qui les détestent

Invasion extraterrestre inattendue

Quand les Terriens apprennent que des objets étranges ont été aperçus dans l’espace, ils pensent tout d’abord aux météorites… Lorsqu’ils aperçoivent les immenses œufs noirs ovales, stationnant à une centaine de mètres du sol, s’éparpillant aux quatre coins de la planète comme une menace silencieuse, ils sont loin de se douter de ce qui les attend…

De mystérieux extraterrestres qu’on nomme alors les Oblongs ont en effet décidé de jouer les arbitres d’on ne sait quel règlement galactique et de choisir quelle espèce biologique intelligente sera la plus à même de gouverner la Terre. Et leur choix se porte alors sur… les chats !

Des chats maîtres du monde

Pauvres de nous !  Sur ordre des Oblongs, ce sont désormais les chats qui imposent leurs lois aux humains, les traitant d’une façon plutôt radicale et tout sauf agréable.  Épaulée par les Pacificateurs, les robots tueurs des Oblongs, la gent féline va en effet imposer à chaque humain, chaque pays, une véritable dictature.

On pourrait penser qu’il est impossible pour un chat de donner des ordres à un être humain mais les Oblongs ont pensé à tout…

Un héros surprenant et son chat

chat-milada-vigerova-on unsplash

Parmi les humains sidérés par la nouvelle politique planétaire instaurée, William Sanders, déjà perturbé par une relation difficile avec sa femme Katherine, doit accepter que son chat bien-aimé Spinoza devienne un véritable tyran auquel il doit se soumettre.

Embarqué dans les affres d’une aventure inédite qui le dépasse, cet homme « comme tout le monde » va connaître un destin qui pourrait le conduire malgré lui jusqu’aux confins d’une guerre sans merci…

Une dictature implacable

Comment peut-on retrouver notre dignité et notre pouvoir sur le monde et sur toutes les autres espèces biologiques de notre planète ? Mumm… ne l’aurions-nous pas un peu mérité ?

Oui, certes, cela pourrait être un peu ironique et risible, mais si l’espèce humaine était réellement en péril, cette fois ?

Et dans cette course contre la montre pour vaincre l’ennemi, imaginez un instant que l’ennemi ne soit pas celui qu’on croit…

Et nous résisterons à nouveau ?

Peut-on imaginer alors un état totalitaire éternel, sans une révolte à court, moyen ou long terme ? Est-ce que les humains auront le courage et la force de se révolter ?

L’instinct de révolte est si bien ancré en nous que la réponse paraît évidente. Encore faut-il en avoir les moyens. William et Spinoza pourraient vous surprendre…

Que faut-il en penser ?

Une bonne découverte, un roman surprenant et addictif.

Amoureux des chats, vous allez les détester dans les premiers chapitres ! 😉

Alors que l’idée de donner le pouvoir aux chats prête à sourire au premier abord et même à rire parfois, le récit se révèle beaucoup plus grave au fil des pages, voire même émouvant lorsqu’on s’approche du dénouement….

On peut également souligner que quelques aspects du roman ne sont pas sans nous remémorer certaines heures sombres de notre histoire récente… Cette transposition dans un univers de science-fiction d’une réalité historique terrible doit-elle nous amener à une prise de conscience ? Est-ce un rappel de l’auteur face aux dérives des dictatures ?

Peut-être, mais pour une fois, les humains ne sont pas en cause…. Et n’oublions pas que les romans dystopiques nous confrontent presque toujours à des régimes totalitaires.

Mais, chut… je ne vous en dirai pas plus…

A vous de découvrir cet extraordinaire récit d’un monde soumis aux dictats des félins qui vous fera observer votre chat avec un œil nouveau.  🙂

chat -Leonsa on unsplash

« L’Empire des chats » est une dystopie mais l’univers dystopique le plus célèbre est sans doute celui de « Fahrenheit 451 » !

Laisser un commentaire

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Pinterest
Instagram
quis venenatis nec fringilla ipsum mi, risus. Lorem quis, felis