Lune de miel en enfer

lune-de-miel-en-enfer-fredric-brown
lune-de-miel-en-enfer-fredric-brown

A la conquête de la Lune et des autres planètes

Eh oui… cela fait 50 ans cette année que les Terriens ont marché pour la première fois sur la Lune ! A cette occasion, j’ai eu envie de relire un sujet en relation avec ce thème, et j’ai retrouvé dans ma bibliothèque « Lune de miel en enfer » de Fredric Brown (1906-1972).

Cet écrivain est ce qu’on appelle un « auteur-culte » de la science-fiction américaine.  Il a exploré la plupart des grands thèmes classiques de la SF avec un talent indéniable et un humour parfois ravageur.

« Lune de miel en enfer » fait partie des 20 nouvelles (parfois très courtes) du recueil présenté ici.

Descriptions et commentaires

Dans « Lune de miel en enfer », les humains décident d’installer des bases lunaires (amusant, exactement comme aujourd’hui, avec des décennies de retard !).  Mais le point central de cette nouvelle est qu’un phénomène inexplicable les affecte : il y a de moins en moins de naissances d’enfants mâles sur Terre et bientôt il ne nait que des filles ! Catastrophe pour l’avenir de l’Humanité… Alors, que faire ? Le super ordinateur de l’époque leur conseille alors une nouvelle expédition lunaire particulière… Si vous ne l’avez jamais lue, je parie que vous ne découvrirez pas la fin de cette histoire…

Autres nouvelles du recueil

Bien avant notre époque, Fredric Brown envisage déjà la colonisation de la planète Mars et ses conséquences (« Entrée interdite »). A noter qu’il a également écrit des romans à ce sujet… (voir à la fin de cet article)

D’autres nouvelles mettent en avant le thème du voyage dans le temps  : notamment, « Galeries de glace », « Expérience » et « La première machine à temps ». L’auteur réussit à écrire des textes amusants et percutants, bien qu’ultra-courts (2 pages !) avec, (presque) à chaque fois, un dénouement surprenant…

L’auteur aime aussi beaucoup nous surprendre avec des histoires d’extra-terrestres. Avec « Le dernier martien » et « Une souris », il nous propose à nouveau une fin inattendue… Il s’interroge souvent sur notre rapport à l’Autre, à l’Être si différent de nous que nous ne pourrions le considérer que comme l’Ennemi (« Arène », « Entrée interdite »).

L’imagination sans limite de cet écrivain nous emmène également vers des univers sans E.T ni voyageur temporel. Ainsi, j ’aime bien « Le dôme » qui nous décrit l’aventure d’un homme réfugié sous un dôme (évidemment), à la veille d’un conflit planétaire. Ainsi, aucune bombe ne pourra l’atteindre et il survivra… Seul depuis 30 ans, il décide enfin de sortir et de renouer le contact avec de possibles survivants. Que va-t-il découvrir à l’extérieur ? …. Pas forcément ce à quoi il s’attendait…

Je vous parlerai ultérieurement de certains des célèbres romans de Fredric Brown, mais vous pouvez dès à présent les découvrir par vous-mêmes : 

Voir aussi Isaac Asimov, un autre auteur-culte de l’Age d’Or de la SF : https://www.scifilisons.fr/blog/ordinateurs-robots-science-fiction-anticipation-isaac-asimov/

Laisser un commentaire

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Follow by Email
Pinterest