Outresable – Un avenir ensablé

« Outresable » de Hugh Howey (« Sand » en VO) est un roman de science-fiction fascinant, paru chez Actes Sud en janvier 2019 et en poche en juin 2022 chez Le Livre de Poche.  Vous aimez les dunes de sable et le désert ? Et vous êtes fasciné-e par la plongée ou l’exploration ? Alors, ce livre est fait pour vous !

Outresable de Hugh Howey - Actes Sud
"Outresable" de Hugh Howey © Actes Sud
couverture Outresable de Hugh Howey paru chez le Livre de Poche
"Outresable" de Hugh Howey © Le Livre de Poche

Plonger dans le sable

Mais oui, encore un article sur cet auteur ! C’est ce que vous pensez sans doute si vous avez déjà parcouru ce blog… (voir mon article relatif à sa trilogie « Silo »). C’est que j’aime beaucoup ce qu’écrit Hugh Howey et ce roman ne m’a pas déçue.

Des personnages attachants

Pour rentrer dans le vif du sujet : dans un avenir hypothétique, des êtres humains plongent sous le sable, à des profondeurs démentielles, pour rechercher les villes enfouies, en essayant de rapporter à la surface ce qui pourrait être vendu pour égayer leur misérable quotidien. Et parmi ces cités ensevelies, l’une d’entre elles attise particulièrement les convoitises… 

Dangers, péripéties, ambition démesurée ou folie humaine… Ce roman se lit comme un bon thriller.

Ce qui m’a le plus marquée :

  • Les personnages attachants décrits par l’auteur
  • De nouveaux mots inventés pour l’occasion (« plongeur de sable », « gratte-sol » au lieu de gratte-ciel !)
  • Un suspense qui nous donne l’envie constante de connaître la suite du récit…
  • L’humanisme qui ressort du récit, avec un effet crescendo jusqu’à l’émotion…

Bien sûr, même si l’environnement semble particulièrement beau, ce n’est pas si génial de vivre dans ces immenses dunes sablonneuses qui oscillent au gré du vent et envahissent peu à peu les habitations. Tout n’est pas agréable dans ce monde de survivants en milieu hostile. Pourtant, certains personnages feront preuve d’un héroïsme exemplaire.

Ce qui semble certain, c’est aussi que l’écrivain semble vraiment fasciné par les profondeurs. Mais « Outresable » apparaît comme un miroir inversé de « Silo » : l’action s’y déroule de l’extérieur vers l’intérieur alors que « Silo » décrivait des individus agissant d’un monde interne vers un univers externe.

Surtout, ne lisez pas la fin du livre avant d’avoir terminé chaque chapitre ! Cela serait vraiment dommage… 

Et n’hésitez pas à découvrir les autres romans de Hugh Howey qui sont tout autant addictifs. C’est pour cela que j’attends impatiemment le prochain… Et vous ?

Laisser un commentaire

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Pinterest
Pinterest
fb-share-icon
Instagram