Terrariums

« Terrariums » est un roman de science-fiction de Romain Benassaya qui fait suite à deux autres de ses romans « Pyramides » et « La Dernière arche », tous parus aux éditions Critic. Fans de Space Opera et de Planet Opera, vous serez fascinés par cet univers futuriste prodigieux qui s’étale sur de nombreux siècles. Du suspense et de l’inattendu dans une épopée complexe conçue avec soin par un écrivain talentueux à l’imagination fertile.

Valse à deux temps dans l’espace-temps

Terrariums - Romain Benassaya - éditions Critic
"Terrariums" de Romain Benassaya © éditions Critic - Illustration de Niko Henrichon

Préambule pour comprendre le contexte

Les êtres humains ont essaimé parmi les étoiles à la recherche de nouvelles planètes. L’une d’entre elles, Sinisyys, a été découverte en 2071 et de gigantesques vaisseaux (des arches spatiales) ont été construits pour la rejoindre.

La colonisation des planètes de notre système solaire a été également initiée (Vénus, Mars et des satellites de Jupiter et de Saturne), alors que la civilisation de la Terre meurt peu à peu…

Hélas, les guerres entre Terriens survivants sont inévitables et créent des sécessions entre groupes d’humains qui n’ont pas les mêmes objectifs : certains décident de rester dans le système solaire et ne pas y bouger, d’autres créent une nouvelle société humaine au sein des étoiles lointaines et conservent le goût de l’exploration et de la colonisation spatiale.

Un nouvelle planète à coloniser et un artefact mystérieux

Des siècles plus tard (en 3074), une mission d’exploration issue des mondes de Sinisyys s’est posée sur la planète Kerana dans le but d’y établir une nouvelle colonie.

Là-bas, une immense pyramide noire, lisse et sans ouverture visible, attire leur regard et fascine les nouveaux arrivants qui décident pourtant d’attendre avant de s’en approcher davantage. Mais Justine et Lucas sont pressés et curieux de s’y rendre, bientôt rejoints par Cora et Derek qui restent plus méfiants.

Peut-être ont-ils raison de s’en méfier car nul ne sait qui a construit cette pyramide noire et sa raison d’être…

Emprisonnés dans un terrarium géant

Nous retrouvons les mêmes personnages, mais ils semblent être prisonniers dans une sorte d’espace clos en verre. Le paysage est idyllique et les ressources nécessaires à leur survie sont à leur portée mais ce monde est restreint et n’est pour eux qu’une prison.

Amnésiques, ils retrouvent progressivement leur mémoire (partiellement) mais chaque souvenir déchaîne en eux de nouvelles interrogations. Qui les a enfermés ? Pour quelle raison ? Et comment s’échapper ?

Une énigme à résoudre

L’écrivain propose un roman à deux temps où un espace et un temps différent alternent à chaque nouveau chapitre.

Au départ, nous en savons aussi peu que les personnages du roman, mais des réponses nous sont fournies peu à peu, au fil des pages.

Paradoxalement, plus nous apprenons de détails sur les évènements, plus la situation se complexifie…

Aller plus loin

Jusqu’où les humains pourraient-ils s’aventurer pour étancher leur soif de conquête ou de réalisation de soi ? Est-ce qu’ils auront vraiment le choix entre rester sur leur planète originelle et coloniser d’autres mondes ? Quel pourrait être le prix à payer pour sauver l’espèce humaine face aux dangers inconnus des planètes nouvelles, des systèmes stellaires lointains et de leurs habitants ?

Telles sont les questions que nous pose un écrivain qui n’a pas ménagé ses efforts pour produire un univers aussi foisonnant et aussi complexe, une véritable fresque de la future histoire de l’humanité.

Aller trop loin ?

Certes, le suspense et la curiosité nous incitent à dévorer chaque chapitre avec avidité. Mais dans ce labyrinthe spatio-temporel inédit aux méandres tortueux, l’auteur ne prend-il pas le risque de perdre son lecteur ?

Heureusement que l’écrivain a l’ingénieuse idée de nous guider, via un balisage iconique présent à chaque titre de chapitre ! Tel un fil d’ariane, il nous permet d’appréhender le récit avec plus de facilité et de compréhension.

Alors, courage, explorateurs du futur ! Vous trouverez la sortie (je l’espère) et vous ressortirez ébahis de ces mondes étranges et lointains en vous demandant si le jeu en vaut toujours la chandelle, et si l’humain ira si loin…

Laisser un commentaire