Biblical

« Biblical » est un roman « flippant » de Christopher Galt, alias Craig Russell, paru aux éditions Bragelonne en 2017, un thriller SF qui nous interroge sur le fondement même de notre réalité et sur la perception que l’on en a.

Être ou ne pas être, voir et ne pas voir

Biblical de Christopher Galt - éditions Bragelonne
"Biblical" de Christopher Galt © éditions Bragelonne SF

Un univers en folie

Certaines personnes ont des hallucinations comme si le temps et l’espace se jouaient d’elles. Parfois, elles croient voir une silhouette, un inconnu habillé d’une étrange façon qui disparaît ensuite, à d’autres moments, une personne du passé, un être cher décédé, surgit et reste un moment présent devant leurs yeux ébahis. Est-ce des fantômes, s’interrogent-elles ?

D’autres individus revivent une scène de leur propre passé ou assistent à des évènements historiques et ces visions leur paraissent si réelles qu’elles les terrifient et les paralysent (Comme lorsque la jeune Marie voit Jeanne d’Arc qui brûle sur le bûcher à Rouen.). 

Mais ce n’est pas tout… Parce que partout, des groupes d’individus qui semblaient pourtant sains d’esprit, comme d’illustres scientifiques, se suicident, sans expliquer leur geste autrement que par les mots « nous nous transformons »…

De Charybde en Scylla

Toutes ces manifestations démentielles se généralisent, s’amplifient, comme si un virus hallucinogène engendrait soudainement une nouvelle épidémie qui toucherait peu à peu TOUS les êtres humains sur TOUS les continents.

Sans que l’on en connaisse la raison, certaines « hallucinations » deviennent plus précises et impactent tous les sens des individus (non seulement la vue mais aussi l’ouïe, le toucher et l’odorat). Des hommes et des femmes assistent alors à des phénomènes extrêmement violents mais qui ne semblent pas réels, des catastrophes qui peuvent les blesser ou les tuer, comme lorsqu’ils croient être les témoins d’un séisme, alors que tous les sismographes du monde n’ont rien enregistré !

Est-ce la fin du monde, l’Apocalypse, comme l’affirment les groupes religieux extrémistes et les sectes qui voient dans ces évènements, la main de Dieu ?

Le psychiatre John Macbeth s’interroge sur ces manifestations et essaye de comprendre ce qui se passe vraiment, alors que son confère et ami Corbin lui demande assistance mais que lui-même est victime d’hallucinations et d’un sentiment de « déréalisation ».

Les scientifiques dont fait partie son frère Casey, ceux qui scrutent et analysent depuis un certain temps l’Univers, de l’infiniment grand à l’infiniment petit, pourraient être les premiers à trouver LA réponse mais eux-aussi restent perplexes.

Qu’est-ce que la folie ?

L’auteur aborde en filigrane le thème de la folie, cette maladie de l’esprit ou de l’âme selon les penseurs du passé, ou cette maladie mentale explorée par Freud.

Certaines personnes que l’on dit « dérangées » ont une perception faussée d’elles-mêmes et de leur environnement : elles croient voir des choses qui n’existent pas, délirent et hallucinent. Que ce soient des schizophrènes ou des paranoïaques, leur aveuglement et leur aliénation les coupent de la réalité et des êtres qui les entourent.

Mais quand la folie touche tout le monde, il est certain qu’il y a de quoi se faire vraiment du souci et s’interroger sur les causes de toutes ces aberrations… Parce qu’après tout, tout ne pourrait peut-être pas s’expliquer par la folie humaine…

Et qu’est-ce que la réalité ?

L’écrivain a le mérite de nous faire réfléchir à la notion de « réalité » et à la perception que l’on a du monde qui nous entoure.

« La réalité est le caractère de ce qui est réel » selon les scientifiques et les philosophes, et c’est « ce qu’un individu perçoit et comprend du réel », mais nos perceptions ne sont-elles pas quelquefois illusoires ?

Pour appréhender cette réalité, nous utilisons tous nos sens, surtout la vue, mais ce que nous voyons est-il toujours la réalité ? Lorsque nous rêvons, tout semble parfois bien réel…

Des auteurs de science-fiction spécialisés dans les récits imaginaires mettant en scène des réalités délirantes (tels Philip K. Dick ou Christopher Priest) ont eux aussi décrit des mondes hallucinants, des personnages aux perceptions altérées ou des univers « réellement faussés » par un élément extérieur…

Mais si, parfois, la réalité était tellement inacceptable que notre esprit refusait de cautionner ce qu’il perçoit ?…

Que penser de ce roman

En dépit de ce que j’ai écrit précédemment, ce roman n’est pourtant pas un ouvrage de philosophie ou de psychiatrie, mais bien un thriller qui bascule dans un univers de science-fiction, comme vous pourrez vous en apercevoir au cours de votre lecture. (J’omets volontairement certains épisodes importants décrits par l’écrivain afin de ne pas spolier le contenu de son roman).

Il suscite néanmoins beaucoup d’interrogations et à y réfléchir de trop près, ne risquions-nous pas nous-mêmes de basculer dans la folie ?

Bon, soyons sérieux et gardons de la distance par rapport à cette œuvre romancée qui distille une certaine angoisse au fil des pages…

Mais si vous aimez vous faire peur, peut-être que « Biblical » vous donnera parfois quelques frissons même si ce roman n’est pourtant pas si effrayant que cela. Peut-être devinerez-vous la cause de tous ces phénomènes, comme je l’ai subodoré moi-même, grâce aux quelques pistes de réponse laissées çà et là par l’écrivain …

Alors, êtes-vous prêt-e-s à découvrir ce monde qui part en vrille ?

Laisser un commentaire

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Pinterest
Pinterest
fb-share-icon
Instagram