Emergence

émergence-Eric Tourville

Présentation

Le roman dont je vais vous parler est, pour une fois, celui d’un auteur suisse : Éric Tourville, docteur en biologie moléculaire et agrégé de biochimie. 

A ma connaissance (mais peut-être que je me trompe), ce n’était pas un écrivain de science-fiction avant d’avoir écrit « Chimaeris », publié en 2018 (que je n’ai pas lu).

Mais le livre que je souhaite vous présenter ici est « Émergence », son 2èmeroman publié aux éditions Slatkine et Cie en… 2019 ! Il est en effet prodigieusement récent, contrairement aux écrits que j’ai l’habitude de vous dévoiler dans ce blog.

Un roman d’anticipation

Si la frontière entre les genres est réellement ténue, je pense que l’auteur nous offre clairement, a priori, un roman d’anticipation plutôt que de science-fiction. C’est du moins ce qui s’impose aux yeux du lecteur au premier abord, jusque dans des chapitres plus lointains, même si on peut en douter à certains moments lorsqu’il côtoie forcément la science-fiction, étant donné le sujet évoqué…

L’intelligence artificielle

Cette œuvre de fiction est en effet d’autant plus intéressante qu’elle met en avant le thème de l’intelligence artificielle ou IA. Si on s’intéresse un tant soit peu à notre société et à son possible avenir, nous ne pouvons pas faire semblant d’ignorer ce sujet qui envahit (et envahira) de plus en plus les médias et tous les aspects de nos vies.

Le personnage principal est un informaticien qui va créer la première intelligence artificielle quantique. Il est le narrateur qui nous présente sa vie professionnelle et privée et nous expose l’évolution de ses recherches et ses conséquences.

Notre vie actuelle

Ce qui est le plus perturbant, c’est peut-être le fait que de nombreux passages du livre nous propulsent au cœur de notre présent. Ici, en France. Et maintenant.

Et c’est bluffant… Jamais encore, je n’avais lu un roman d’anticipation dont l’action débute aujourd’hui, une fiction qui s’inspire du contexte socio-économico-politique contemporain.

L’écrivain apporte un vrai regard de sociologue et en même temps, il est un spectateur jugeant notre société sans complaisance, avec un réalisme déroutant. Parfois, on ne peut que sourire en croisant le nom de célébrités actuelles, ainsi que des personnages fictifs inspirés fortement de personnes réelles…

Aller plus loin

Un aperçu de notre avenir ?

Mais ce qui nous interpelle sérieusement, c’est justement que le sujet soit sensible et actuel.

On aimerait vraiment que le futur exposé ici, NOTRE futur, ne reste qu’un avenir digne de la science-fiction et non une prédiction … Je ne possède certainement pas les connaissances de l’auteur et des spécialistes de ce domaine de recherche, mais le déroulement des évènements semble si logique que cela inquiète réellement… (et c’est un euphémisme !).

En effet, les robots et les IA commencent de plus en plus à envahir les différents secteurs de notre société. Jusqu’où progresseront les technologies informatiques ? Quelles seront les conséquences sociétales, économiques et culturelles des recherches scientifiques et techniques concernant les domaines de l’intelligence artificielle et de l’informatique quantique ? Est-ce qu’une IA pourra posséder un jour une conscience ?

En lisant ce livre, vous pourrez savoir ce qui POURRAIT réellement arriver…

Mon avis

J’ai vraiment apprécié ce roman à cause de toutes les raisons évoquées ci-dessus. Même si c’est un pavé de 478 pages et que j’aurais bien aimé parfois arriver plus vite au dénouement et que cette fin m’a laissée toutefois perplexe.

Si vous avez lu ce livre, qu’en avez-vous pensé ?

Personnellement, je suis d’avis que le déploiement de l’intelligence artificielle et ses possibles dérives sont tellement bien transcrites au fil des pages, que toute personne s’intéressant à ce domaine devrait lire « Émergence » …

7 réflexions au sujet de “Emergence”

  1. Bonjour.
    Le thème de ce roman, celui de l’émergence d’une intelligence informatique, me fait penser au roman « Le problème de Turing » de Harry Harrison & Marvin Minsky. Votre résumé m’allèche beaucoup et, à cause de vous, j’ai peur que ma pal ne continue à croitre irrémédiablement 🙂

    Répondre
      • Merci pour commentaire intéressant. Je connais bien sûr Frank Herbert à cause de ses romans sur Dune mais je ne me rappelle pas avoir déjà lu « Destination vide »… Il faudra que je m’y mette 🙂

        Répondre

Laisser un commentaire

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Follow by Email
Pinterest