Ravage

Ravage - Barjavel - Gallimard

Barjavel, un écrivain français de SF

René Barjavel (1911-1985) est l’un des principaux et plus anciens auteurs français de science-fiction et sans doute l’un des plus connus parmi les précurseurs.

Évidemment, je ne voudrais pas oublier Jules Verne qui a écrit de la SF avant que l’on la nomme ainsi, ni les écrivains du 19èmesiècle plus spécialisés dans une littérature fantastique, mais là n’est pas le sujet…

Barjavel est (ou était ?) en effet très connu pour plusieurs de ses romans étudiés encore dans certaines écoles, notamment :

Je vais vous parler brièvement ici de « Ravage ». Ultérieurement, je vous présenterai les autres romans cités ci-dessus.

Exposé succinct du roman

L’avenir possible de l’Humanité ?

Ravage, publié en 1943se déroule sur Terre, dans un avenir hypothétique et apocalyptique. C’est ce qu’on appelle un roman « dystopique ».

Barjavel décrit un monde où TOUT est régi par l’électricité : c’est l’énergie utilisée dans tous les domaines (transports et éclairage bien sûr), mais aussi pour la conservation des morts et lors du port de vêtements !

Malheureusement, un jour funeste, l’électricité disparaît et par effet de dominos, s’enchaînent désordres, perturbations, catastrophes…

Imaginez par exemple : tous les trains et les ascenseurs s’arrêtent, les morts, conservés (derrière des vitrines) grâce à un procédé frigorifique, se mettent tous à fondre, tous les prisonniers et les fous sortent de leurs prisons et de leurs asiles… Bref, plus rien ne fonctionne et le chaos s’installe.

Que deviendront donc les êtres humains ?…

Je n’entre pas dans les détails, volontairement, afin de vous laisser découvrir vous-même ce roman et sa fin.

 

Une critique du progrès technologique non maîtrisé

Déjà en 1943, l’auteur souligne avec acuité, l’influence des technologies sur les sociétés humaines et notre rapport avec elles.

Il nous met en garde contre l’impact que pourrait avoir notre trop grande dépendance vis-à-vis de celles-ci et remet en question l’idée même de « progrès scientifique » …

Le retour à des valeurs plus saines

En tant que petit-fils de paysans, Barjavel a toujours prôné le retour à l’agriculture et à la terre. Il en fait ici l’apologie.

Pourtant, il est conscient que l’on ne peut pas empêcher les hommes de créer, d’inventer, et de vouloir évoluer technologiquement…

Et nous ?

A notre époque, nous ne parlons plus que du changement climatique et des catastrophes qui en découlent. Certains s’évertuent alors à mettre en avant des énergies renouvelables. En effet, nous nous rendons de plus compte des dégâts causés par la destruction de notre environnement.  

Ainsi, l’électricité est annoncée comme une alternative aux énergies plus polluantes : les voitures électriques en sont un exemple.

Même si cela nous parait inenvisageable, je me suis souvent posé la question : et si l‘électricité disparaissait vraiment en notre 21ème siècle, qu’arriverait-il ? Et si notre société s’effondrait au point que toute technologie disparaissait, comment survivrions-nous ?

Alors même que l’électricité est encore plus présente à notre époque, que nous sommes davantage « accro » aux nouvelles technologies…

Imaginez-vous actuellement un monde sans ordinateur ? Sans internet ? Sans smartphone ?…

Laisser un commentaire

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Pinterest
Instagram