La Mort du Temps

la mort du temps - Aurélie Wellenstein

Incursion dans l’espace-temps qui explose

« La Mort du Temps » est un roman d’Aurélie Wellenstein. 

Qui est cette écrivaine ?

Aurélie Wellenstein est une romancière parisienne qui publie généralement de la Fantasy et qui a reçu plusieurs prix littéraires à ce sujet. Son roman « La Mort du Temps » est paru en poche en avril 2019 aux éditions Pocket, dans la collection Pocket Fantasy (sa version Grand Format en mai 2017 aux éditions Scrineo).

Est-ce de la Fantasy ou pas ?

Comme je l’ai écrit précédemment dans mon blog, il est parfois difficile de définir à quel genre appartient une œuvre de science-fiction.

J’avoue que je ne suis pas (ou plus) très fan de Fantasy, sauf lorsqu’elle flirte avec les thèmes classiques de la science-fiction. Celui des perturbations temporelles par exemple, comme c’est le cas ici. Ou lorsqu’il reste une part réaliste et scientifique dans l’oeuvre présentée. 

Je ne critique pas du tout la Fantasy mais je préfère quand le récit s’appuie sur notre univers et pas un univers inventé de toutes pièces, avec des tas de prénoms étranges, avec des chevaliers, des créatures fantastiques et de la magie… ( Mais je me permettrai quelques exceptions pour certains livres 😉  )

Pour définir ce genre de littérature, Jacques Baudou, dans son livre « La Fantasy » (aux éditions PUF), insiste sur les phénomènes surnaturels, irrationnels, sur l’irruption de « créatures qui ne peuvent exister selon nos standards rationnels ou nos connaissances scientifiques ». C’est aussi une littérature souvent porteuse d’effroi et d’angoisse.

Même si certains critères sont remplis dans « la Mort du Temps », on peut néanmoins se permettre de douter de la totale (ou réelle) appartenance de ce roman au domaine du Fantastique ou de la Fantasy, mais je ne peux vous en dire plus sans vous en dévoiler l’intrigue…

Et au fond, est-ce si fondamental comme question ?? 

Découvrons donc de quoi il s’agit…

Au coeur des pages

Bouleversement de l’espace et du temps

Le Temps dans tous ses états, voilà un autre titre qui aurait pu être choisi.

C’est en effet un Temps perturbé, éclaté, qui est au centre de ce roman. Les siècles sont démembrés, les époques s’entrechoquent. Eclairs, tourbillons et séismes s’unissent pour engendrer un effondrement spatio-temporel où les paysages, les villes (et les peuples !) des différentes époques se mélangent et fusionnent.

Au cœur de ce monde fragmenté, c’est l’aventure d’une héroïne contemporaine du nom de Callista que nous découvrons. Sa quête de la vérité.

C’est sa fuite, sa réaction et son adaptation à un nouvel univers que l’on suit avec une folle envie de savoir quelle en sera l’issue.

Tout a pourtant commencé dans notre monde réel, à la suite d’un accident de voiture…

Un univers original et inattendu

Cauchemar ou folie ?

Il est intéressant de se retrouver face à une adolescente qui lutte pour sa survie dans un monde qu’elle ne comprend pas et qu’elle ne reconnaît plus. En proie à la solitude alors que son univers s’effondre, comment va-t-elle réagir ?

Et nous, comment réagirions-nous ???

Sans doute moins bien qu’elle… Elle ne renonce pas, principalement parce qu’elle s’accroche à l’espoir et à l’amour, malgré ses peurs et ses doutes. Sa fuite éperdue semble pourtant si longue….

Si elle ne rencontrait pas des êtres qui l’accompagneront au cours de son voyage, sans doute que Callista aurait renoncé et que ce livre aurait été écourté 😉

Ce roman s’achève sur une fin un brin déconcertante, et cependant, lorsqu’on avance avec Callista sur le chemin de la vérité, elle semble si logique….

Et n’en doutez-pas, même si l’héroïne est une adolescente, ce livre est édité pour les adultes ! (Et pour les adolescent(e)s aussi bien sûr).

Je vous invite donc à le lire pour en savoir un peu plus. Et n’hésitez pas à me donner votre avis 🙂

2 réflexions au sujet de “La Mort du Temps”

Laisser un commentaire

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Follow by Email
Facebook
Facebook
Pinterest