Martiens Go Home – Humour SF

Une oeuvre maîtresse de Fredric Brown

"Martiens, go home" de Fredric Brown © Folio SF
"Martiens, go home" de Fredric Brown © Folio SF

Fredric Brown a 48 ans quand la revue « Astounding »,  célèbre magazine américain SF de l’époque, publie pour la première fois « Martiens, Go home » aux États-Unis.

Pour ma part, j’ai (re)lu la version parue en poche aux Éditions Denoël dans la collection «Présence du Futur». Mon exemplaire date de 1995 car il dormait dans ma bibliothèque… Mais bien sûr, ce livre a été réimprimé et réédité plusieurs fois et vous pouvez toujours l’acheter en librairie (Voir l’édition récente présentée dans l’image). 

C’est en effet un grand classique !

Exposé succint du roman

Une rencontre hors norme

Quelle serait votre réaction si, tout à coup, un martien frappait à votre porte ? Comment réagiriez-vous si, en plus, ce Martien parlait votre langue et se montrait d’une insolence étonnante ?

Luke, le personnage principal de ce livre (si je ne compte pas les Martiens),  pourrait vous répondre aisément puisqu’il en a fait l’expérience et qu’il nous explique cette rencontre dans ce roman.

Luke s’en sort plutôt bien, il faut le dire…  Mais c’est facile pour lui puisqu’il est un écrivain de science-fiction ! Il est donc habitué à l’étrangeté et aux insolites rencontres du troisième type…

Mais la description des Martiens proposée par Fredric Brown est à la fois très proche et très éloignée du cliché habituel  et il nous dresse des portraits d’extraterrestres très différents de ceux que nous pouvons trouver la plupart du temps dans les romans ou les films de science-fiction (excepté dans le film « Mars Attacks » peut-être).

Des petits hommes verts détestables

Dans ce roman, les Martiens sont des créatures omniprésentes, harceleurs épouvantables et vraiment horripilants et ils perturbent les êtres humains et toute la planète à cause de leur comportement excessif. 

Le romancier dresse même une liste impressionnante de leurs défauts, en employant tous les adjectifs que l’on puisse imaginer.

Comment peut-on être insupportable à ce point sans jamais user de violence physique ?  Et ce qui est plus important encore :  comment peut-on se débarrasser de ces odieux personnages ? Là est tout le coeur du problème…

Le style du roman

Un humour ravageur

Oui, ce roman est drôle, très drôle ! Le style humoristique de Fredric Brown fait encore une fois des merveilles… Il faut dire que le trait d’humour est un peu la « marque de fabrique »  de cet écrivain !

La description du Martien type n’est  pas banale mais, psychologiquement, ces extraterrestres ressemblent presque à des humains, dans ce qu’ils pourraient avoir de pire ! Physiquement, ils m’ont fait penser un peu à Shrek , mais peut-être qu’ils sont davantage proches des agaçants et sournois Gremlins sur le plan psychologique…

Le contexte du roman

Les écrits de Fredric Brown

Auteur culte de l’Age d’Or de la science-fiction, l’écrivain est né en 1906 et mort en 1972. Son œuvre reflète souvent le contexte de son époque évidemment mais ses écrits restent exceptionnels.

Vous pouvez consulter aussi mon article sur certaines de ses nouvelles parues dans le recueil Lune de miel en enfer. (Et sachez que Fredric Brown a également écrit  des romans policiers).

Un roman adapté au cinéma

Il m’a semblé qu’une version de ce roman avait été adaptée au cinéma en 1990 mais je n’ai pas encore eu l’occasion de visionner ce film.

En attendant, êtes-vous prêts à rencontrer ces fameux Martiens ?

2 réflexions au sujet de “Martiens Go Home – Humour SF”

Laisser un commentaire

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Pinterest
Pinterest
fb-share-icon
Instagram