Le dixième vaisseau

« Le dixième vaisseau » est un roman de space opera du talentueux écrivain français de science-fiction Pierre Bordage, paru en mai 2022 aux éditions ScriNéo, dans sa collection SF. Il nous incite à voyager en bonne compagnie à travers les étoiles, jusqu’aux lointains rivages inconnus d’une autre galaxie…

Un space opera captivant

Le dixième vaisseau-Pierre Bordage-Editions Scrineo
"Le dixième vaisseau" de Pierre Bordage © éditions Scrineo SF - Illustration de Germain Barthélémy

Humains et non humains au-delà des confins de la galaxie

Ils se sont éparpillés sur différentes planètes au sein de la Voie Lactée : les Humains et les Altars ou ENHNA (les non Humains ou Espèces Ni Humaines Ni Animales). Après avoir traversé des périodes moins heureuses où ils se sont affrontés, ils essayent désormais de vivre ensemble, malgré les relents de racisme qui subsistent parmi les Humains.

Au sein des territoires conquis, le Conseil Supérieur de l’Humanité édicte ses lois puisque c’est la race humaine qui a gagné. Sur la planète Brull, c’est l’Hexacratie qui gouverne. Et ses membres ont repéré des signaux étranges provenant de très loin : de la galaxie M 33 dite galaxie du Triangle aux alentours d’Andromède…

Ils ont alors envoyé des vaisseaux spatiaux pour s’y rendre. Neuf vaisseaux qui ont tous disparu sans laisser de traces… Il semblerait qu’ils aient découvert sans le savoir « le triangle des Bermudes » de l’espace !

Une mission difficile

Livio Squirell, capitaine de l’Esmerillo, est emprisonné sur Brull pour un crime qu’il a toujours nié. En échange de sa liberté, l’Hexacratie lui confie la mission de se rendre dans la galaxie du Triangle pour résoudre le mystère. Ce sera le dixième vaisseau en partance pour l’inconnu !

Un voyage mouvementé

Conscient des risques, Livio accepte néanmoins car il est prêt à tout pour retrouver sa liberté et revoir les étoiles. Il part avec un équipage hétéroclite composé d’Humains et d’ENHNA.

Embarquent alors différents corps de métier comprenant notamment des mécanospaces, des « voltigeurs », des cuisiniers, des médecins, des scientifiques et des exolinguistes, sans oublier l’IA de son vaisseau et une représentante de l’Hexacratie qui lui a été imposée.

Mais rien ne sera facile pour ces voyageurs : incidents, accidents, tentatives de meurtre, trahisons…

Qui veut donc les empêcher de se rendre là-bas ? Quels secrets sont tapis au fin fond de l’univers ?

Mon avis

Avec sa galerie de personnages sympathiques (ou franchement antipathiques) embarqués ensemble sur un vieux rafiot de l’espace, Pierre Bordage nous convie à un voyage réjouissant et nous laisse avec des étoiles plein les yeux, prêts à nous embarquer pour un nouveau voyage stellaire.

Ce serait un euphémisme de dire que j’ai aimé ce roman et j’aimerais bien retrouver de nouvelles aventures du capitaine de L’Esmerillo, accompagné des sympathiques mécanospaces Flogg et Tarr et de Solilla, l’étonnante IA.  🙂

L’écrivain ne nous épargne pas des retournements de situation surprenants et une histoire d’amour sous-jacente, ajoutant un peu de sel et de frissons à l’intrigue propre au thème du space opera.

Toujours humaniste, l’écrivain évoque aussi les aspects les moins réjouissants de l’espèce humaine (sa violence, sa propension à dominer les autres espèces, son rejet de l’Autre), mais aussi l’avantage qu’elle aurait à s’allier à d’autres civilisations différentes, parfois plus sages et plus évoluées qu’elle.

A un moment du roman, vous constaterez l’influence exercée sur l’auteur par un pays qu’il aime beaucoup et dans lequel il s’est souvent rendu, mais je n’en dirai pas plus à ce sujet….

Vous me direz peut-être, après l’avoir lu, que ce roman est parfois un peu trop « gentil ». Oui, mais cela fait du bien quelquefois un peu de gentillesse et de simplicité, sans avoir à s’interroger sur le fait qu’un récit est scientifiquement plausible ou non, c’est agréable de pouvoir se laisser aller, de simplement voyager et rêver, non ?

Si « Le dixième vaisseau » vous intéresse, vous pouvez le trouver chez mon partenaire, la fantastique librairie L’Antre Temps,  et bénéficier d’une réduction de 5% avec le code « ANNASF5 ».

Et si vous êtes intéressés par les écrits de Pierre Bordage, j’ai aussi évoqué dans ce blog deux autres de ses romans (pas les plus connus) :

Les dames blanches

Atlantis – Les fils du rayon d’Or

Laisser un commentaire

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Pinterest
Pinterest
fb-share-icon
Instagram